ETAT CIVIL

Déclaration de naissance

La déclaration de naissance est obligatoire dans les cinq jours suivant la naissance d’un enfant

Où s’adresser ?

À la mairie du lieu de naissance

Quand ?

Dans les cinq jours de l’accouchement (le jour de l’accouchement n’étant pas compté dans ce délai).
Si le dernier jour est un samedi, un dimanche, un jour férié ou chômé, le délai est prorogé jusqu’au premier jour ouvrable suivant.

jour de l’accouchement

   dernier délai

lundi

lundi suivant

mardi

lundi

mercredi

lundi

jeudi

mardi

vendredi

mercredi

samedi

jeudi

dimanche

vendredi

Important ! Si ce délai légal est expiré, un jugement déclaratif de naissance sera rendu par le Tribunal de Grande Instance

Par qui ?

  • le père de l’enfant
  • à défaut, les médecins, les sages-femmes ou les personnes qui ont assisté à l’accouchement ou chez qui l’accouchement a eu lieu.

Pièces à produire

Il est indispensable de fournir un certificat médical d’accouchement qui vous sera remis par l’hôpital ou la clinique où a eu lieu la naissance.
Il est recommandé de fournir également :

  • le livret de famille s’il existe
  • les actes de naissance du père et de la mère ou les pièces d’identité de chacun des parents, en absence du livret de famille
  • les actes de naissance des frères et sœurs du nouveau-né s’il y a lieu
  • le formulaire de déclaration conjointe de choix de nom s’il y a lieu.
  • l’acte de reconnaissance prénatale s’il y a lieu
Déclaration de reconnaissance

Lorsque les parents ne sont pas mariés, la filiation à l’égard de l’enfant doit être établie par un acte de reconnaissance.

Toutefois, depuis le 1er juillet 2006, l’indication du nom de la mère dans l’acte de naissance de son enfant vaut reconnaissance maternelle. En revanche, l’établissement du lien de filiation à l’égard du père nécessite une démarche personnelle

Où s’adresser ?

Dans toute mairie ou devant notaire

Service de l’état civil Parvis des Citoyens CS 40001- Castelnau d’Estrétefonds 05 34 27 05 20 Horaires du lundi au Mardi de 8h à 12h et de 13h à 17h / Le mercredi 8h à 12h / Le jeudi de 8h à 12h et de 13h à 17h / le vendredi de 8h à 12H et de 13h à 16h

Quand et par qui ?

  • Avant la naissance : par le père et la mère, de manière individuelle ou conjointe
  • Après la naissance : par le père uniquement, dès lors que le nom de la mère figure dans l’acte de naissance de l’enfant.

NB : La reconnaissance est un acte juridique volontaire mais également personnel, ceci implique qu’en aucun cas, la reconnaissance par un parent ne crée de droit à l’égard de l’autre.

Le nom de famille

Retrouvez ici toutes les informations à propos du choix du nom de famille de votre enfant

Découvrez ici les informations à propos de la loi du 18 juin 2003 – ordonnance du 4 juillet 2005 relative à l’attribution du nom de famille :

Le choix du nom

L’enfant né à partir du 1er Janvier 2005 peut porter :

  • soit le nom du père
  • soit le nom de la mère
  • soit le double nom (ordre choisi par les parents)
    à condition que sa filiation soit établie à l’égard de ses parents au plus tard le jour de sa naissance et sur présentation d’une déclaration conjointe de choix de nom signée par les 2 parents.

Ce choix :

  • peut s’exercer à condition qu’aucun enfant commun ne soit né entre le 1er janvier 2005 et le 30 juin 2006, même en présence d’un aîné né avant le premier janvier 2005
  • ne peut s’exercer qu’une seule fois
  • s’imposera aux autres enfants à naître du couple.

enfant reconnu par

nom de l’enfant

en 1er par sa mère puis par son père avant la naissance

nom de la mère

en 1er par son père puis par sa mère, avant la naissance

nom du père

en 1er par son père, avec indication du nom de la mère dans l’acte de naissance

nom du père

par les deux

nom du père

 

En l’absence de déclaration conjointe à l’officier d’état civil mentionnant le nom du choix de l’enfant, le principe de transmission du nom prévu par la législation antérieure au 01/01/2005 sera appliqué :

  • enfant issu d’un couple marié : nom du père
  • enfant issu d’un couple non marié : le nom sera celui du parent qui l’aura reconnu en premier lieu et le nom du père si la filiation est établie simultanément à l’égard de l’un et de l’autre.

Le changement de nom applicable aux enfants  mineurs

  • Lorsque la filiation de l’enfant a été établie après la naissance à l’égard de son père, les parents ont la possibilité de souscrire une déclaration conjointe de changement de nom devant l’officier de l’état civil du lieu de résidence de l’enfant.

L’adjonction de nom

  • Lorsque les parents ont souscrit une déclaration conjointe d’adjonction de nom pour leur enfant aîné, ce nom sera dévolu aux autres enfants issus du couple.
  • Pour les modalités précises d’application, veuillez contacter le service d’état civil.
Dossier de mariage

Les modalités de constitution du dossier, et les jours de célébration de mariage à Castelnau D’Estrétefonds.

Article 143 du Code Civil : Le mariage est contracté par deux personnes de sexe différent ou de même sexe.

Où retirer et où déposer le dossier ?

Pour retirer le dossier de mariage, un seul des deux époux peut se présenter au service de l’état civil.
Pour déposer le dossier une fois rempli, les deux époux doivent être présents.

Dans les deux cas, vous devez vous rendre au :

Service de l’état civil Parvis des Citoyens CS 40001- Castelnau d’Estrétefonds 05 34 27 05 20 Horaires du lundi au Mardi de 8h à 12h et de 13h à 17h / Le mercredi 8h à 12h / Le jeudi de 8h à 12h et de 13h à 17h / le vendredi de 8h à 12H et de 13h à 16h

Conditions :

La célébration du mariage à Castelnau d’Estrétefonds est possible si :

  • l’un des futurs époux y est domicilié
  • l’un des futurs époux y détient une résidence continue établie depuis plus d’un mois
  • l’un des parents des futurs époux y possède un domicile ou une résidence.

Dans tous les cas, il conviendra de produire des justificatifs attestant du domicile ou de la résidence.

Quand déposer le dossier ?

Les futurs époux viendront ensemble déposer leur dossier avant la date prévue du mariage, au minimum :

  • 20 jours, si les deux futurs époux habitent Castelnau d’Estrétefonds,
  • 30 jours, si l’un des futurs époux habite dans une autre commune,
  • 40 jours, si l’un des futurs époux est domicilié à l’étranger.

Remarque : un dossier de mariage étant valable pendant une durée de un an à compter de la publication des bans, il convient de tenir compte de la durée de validité limitée de certains documents d’état civil.

Jours et lieu de célébrations à Castelnau d’Estrétefonds

Le samedi matin et l’après-midi.
Les célébrations ont lieu à la salle des Mariages.

 

 

Pièces nécessaires à la constitution du dossier

Retrouvez ici la liste des pièces nécessaires à la constitution du dossier.

Où déposer le dossier ?

Service de l’état civil Parvis des Citoyens CS 40001- Castelnau d’Estrétefonds 05 34 27 05 20 Horaires du lundi au Mardi de 8h à 12h et de 13h à 17h / Le mercredi 8h à 12h / Le jeudi de 8h à 12h et de 13h à 17h / le vendredi de 8h à 12H et de 13h à 16h

Pièces à fournir

Les futurs époux devront se présenter ensemble pour déposer leur dossier.
>> Pièces obligatoires au dépôt du dossier de mariage :

  • les documents d’identité
  • les actes de naissance
  • les attestations sur l’honneur de domicile et/ou de résidence accompagnées obligatoirement d’un justificatif récent relatif au logement au nom de chacun des futurs époux (présentation des originaux)
  • la feuille de renseignements généraux
  • la liste des témoins accompagnée de leurs pièces d’identité

Un certain nombre de pièces complémentaires devront être produites selon les situations particulières des époux(ses).

L’identité des témoins sera confirmée lors de la clôture du dossier de mariage.

NB : Les actes de l’état civil émanant des autorités étrangères doivent être (sauf convention internationale particulière) légalisés soit à l’étranger par le consul de France, soit en France par le consul du pays où ils ont été établis, ou revêtus de l’apostille.

Pour les futurs époux de nationalité française

Époux de nationalité française

vous êtes lieu de naissance pièces à fournir
célibataire France acte de naissance de moins de 3 mois
DOM-TOM acte de naissance de moins de 3 mois
étranger acte de naissance (1) de moins de 3 mois
divorcé
  • France
  • DOM-TOM
  • étranger
  • acte de naissance (3)
  • acte du précédent mariage (2)
veuf
  • France
  • DOM-TOM
  • étranger
  • acte de naissance (3)
  • acte du précédent mariage (2)
  • acte de décés du conjoint (2)

 

  1. à solliciter auprès du Service Central de l’état Civil
  2. récemment établi, portant mention du divorce si divorcé
  3. pour délai de validité, se référer à la rubrique « célibataire »

 

Pour les futurs époux de nationalité étrangère

vous êtes pièces à fournir lieu de délivrance
célibataire
  • acte de naissance avec traduction (4)
  • certificat de célibat avec traduction (5)
autorités nationales
certificat de coutume auprès du consulat en France
divorcé
  • acte de naissance avec traduction (4)
  • acte de mariage portant mention du divorce avec traduction (4)
autorités nationales
  • certificat de non-remariage avec traduction (5)
  • certificat de coutume
auprès du consulat en France
veuf
  • acte de naissance avec traduction (4)
  • acte de mariage avec traduction (4)
  • acte de décès du conjoint avec traduction (4)
autorités nationales
  • en principe, certificat de non-remariage datant de moins de 6 mois, avec traduction (5)
  • certificat de coutume
auprès du consulat

Où déposer le dossier ?

Service de l’état civil
Parvis des citoyens CS 40001- Castelnau D’Estrétefonds
Tél. 05 34 27 05 20
Horaires : du lundi au Mardi de 8 h 00 à 17 h 00

Le mercredi 8h à 12h00
le vendredi de 8 h 00 à 16 h 00

Pièces à fournir

Les futurs époux devront se présenter ensemble pour déposer leur dossier.
>> Pièces obligatoires au dépôt du dossier de mariage :

  • les documents d’identité
  • les actes de naissance
  • les attestations sur l’honneur de domicile et/ou de résidence accompagnées obligatoirement d’un justificatif récent relatif au logement au nom de chacun des futurs époux (présentation des originaux)
  • la feuille de renseignements généraux
  • la liste des témoins accompagnée de leurs pièces d’identité
  • la charte des mariages signée

Un certain nombre de pièces complémentaires devront être produites selon les situations particulières des époux(ses).

L’identité des témoins sera confirmée lors de la clôture du dossier de mariage.

NB : Les actes de l’état civil émanant des autorités étrangères doivent être (sauf convention internationale particulière) légalisés soit à l’étranger par le consul de France, soit en France par le consul du pays où ils ont été établis, ou revêtus de l’apostille.

Pour les futurs époux de nationalité française

vous êtes lieu de naissance pièces à fournir
célibataire France acte de naissance de moins de 3 mois
DOM-TOM acte de naissance de moins de 3 mois
étranger acte de naissance (1) de moins de 3 mois
divorcé
  • France
  • DOM-TOM
  • étranger
  • acte de naissance (3)
  • acte du précédent mariage (2)
veuf
  • France
  • DOM-TOM
  • étranger
  • acte de naissance (3)
  • acte du précédent mariage (2)
  • acte de décés du conjoint (2)

 

  1. à solliciter auprès du Service Central de l’état Civil
  2. récemment établi, portant mention du divorce si divorcé
  3. pour délai de validité, se référer à la rubrique « célibataire »

Pour les futurs époux de nationalité étrangère

vous êtes pièces à fournir lieu de délivrance
célibataire
  • acte de naissance avec traduction (4)
  • certificat de célibat avec traduction (5)
autorités nationales
certificat de coutume auprès du consulat en France
divorcé
  • acte de naissance avec traduction (4)
  • acte de mariage portant mention du divorce avec traduction (4)
autorités nationales
  • certificat de non-remariage avec traduction (5)
  • certificat de coutume
auprès du consulat en France
veuf
  • acte de naissance avec traduction (4)
  • acte de mariage avec traduction (4)
  • acte de décès du conjoint avec traduction (4)
autorités nationales
  • en principe, certificat de non-remariage datant de moins de 6 mois, avec traduction (5)
  • certificat de coutume
auprès du consulat en France

 

  1. La traduction doit être effectuée soit en France par un traducteur expert judiciaire près la cour d’appel, soit par l’ambassade ou le consulat du pays qui a établi l’acte, soit à l’étranger par l’ambassade ou le consulat de France
  2. récemment établi (depuis moins de six mois sauf dispositions contraires d’une loi étrangère)