Numéro de téléphone pour les femmes victimes de violence

3919 Violence Femmes Info et communiqué de presse du 30 avril

Actualisé le 4 mai 2020 / Violence intrafamiliale

Création de points d’accueil pendant le confinement. Communiqué de presse de la Préfecture de la Haute-Garonne du 30 avril 2020.

Le confinement mis en place afin de lutter contre l’épidémie de Covid-19 est un terreau propice aux violences conjugales. Aussi, en complément des dispositifs existants, Etienne Guyot, préfet de la région Occitanie,
préfet de la Haute-Garonne, a décidé de la création de points d’accueil dédiés dans des centres commerciaux du département, dont l’accès est compatible avec les mesures du confinement.
La multiplication des points d’alerte et de contact avec les victimes, dans le respect des règles sanitaires, doit permettre de limiter les situations de violences non déclarées. Il s’agit d’une priorité absolue pour le
gouvernement.

Des points d’accueil éphémères sont ainsi installés à partir du 29 avril au sein des centres commerciaux de Carrefour et Leclerc et de nouveaux points de contacts sont déployés en zone rurale. L’accueil est réalisé par
des gendarmes formés aux violences intra-familiales et auront lieu dans les centres commerciaux suivants :

• Leclerc d’Etancarbon, mercredi 29 avril de 9h à 12h,
• Leclerc Saint-Orens, jeudis 30 avril et 7 mai de 14h30 à 17h30,
• Carrefour de Portet-sur-Garonne, jeudis 30 avril et 7 mai de 14h30 à 17h30.

Ces permanences viennent s’ajouter à celles tenues par l’association d’aide aux victimes « France Victimes 31» dans les centres commerciaux suivants :

• Carrefour Labège, les vendredis et samedis de 9h à 19h,
• Carrefour Pupran, les mardis et vendredi de 9h à 19h,
• Carrefour Tournefeuille, du lundi au vendredi de 9h à 13h.

A partir de ces six points d’accueil temporaires, les femmes victimes de violences conjugales sont écoutées, orientées et accompagnées, si besoin, dans leur mise en sécurité. Ces points d’alerte innovants viennent compléter les dispositifs existants.

Retrouvez les infos ici :

http://www.haute-garonne.gouv.fr/Actualites/Confinement-et-femmes-victimes-deviolences
http://www.hautegaronne.gouv.fr/content/download/33488/219899/file/20200303_CP+violences+faites+aux+femmes.pdf

Voir l’article en ligne

3919 : le numéro de téléphone pour les femmes victimes de violence

Publié le 24 mars 2020 – Direction de l’information légale et administrative (Premier ministre)

Illustration 1

Chantage, humiliation, injures, coups… Les femmes victimes de violences peuvent contacter le 3919. Gratuit et anonyme, ce numéro de téléphone est, en raison des circonstances exceptionnelles dues à l’épidémie du coronavirus et jusqu’à nouvel ordre, accessible de 9h à 19h du lundi au samedi.

Le 3919 Violence Femmes Info constitue le numéro national de référence pour les femmes victimes de violences (conjugales, sexuelles, psychologiques, mariages forcés, mutilations sexuelles, harcèlement…). Il propose une écoute, il informe et il oriente vers des dispositifs d’accompagnement et de prise en charge. Ce numéro garantit l’anonymat des personnes appelantes mais n’est pas un numéro d’urgence comme le 17 par exemple qui permet pour sa part, en cas de danger immédiat, de téléphoner à la police ou la gendarmerie.

Le numéro 3919, soutenu par le ministère en charge des droits des femmes et géré par la « Fédération nationale solidarité femmes » s’appuie sur un partenariat avec les principales associations nationales luttant contre les violences faites aux femmes.

  À savoir : Le Grenelle des violences conjugales s’est terminé le 25 novembre 2019 lors de la journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes.

Partager avec vos amis