Le certificat qualité de l’air Crit’Air

7 juin 2021  / Qualité de l’air

 Le certificat qualité de l’air Crit’Air : La ville de Toulouse met en place une Zone à Faibles Emissions-Mobilité (ZFE-m) dès septembre 2021. Préparez-vous !

Dans la région toulousaine, 80% des émissions de dioxyde d’azote (NO2) et 34% de particules fines (PM10) sont issues de la circulation automobile. Conformément à la Loi d’Orientation des Mobilités de 2019, la ville de Toulouse met en place à la rentrée 2021, une Zone à Faibles Émissions- mobilité afin de diminuer la pollution de l’air.
Le transport routier est l’une des plus importantes sources de pollution atmosphérique, l’État met en place en janvier 2017, le certificat qualité de l’air Crit’Air pour améliorer la qualité de l’air et réduire l’impact sur la santé. Ce dispositif permet de classer les véhicules de la catégorie 0 à 5 (5 étant le plus polluant, les véhicules trop anciens étant non-classés).

Les véhicules moins polluants sont privilégiés, selon les agglomérations, des modalités de stationnement favorables et des conditions de circulation privilégiées sont mises en place. Le certificat se présente sous la forme d’une vignette autocollante ronde à coller sur le pare-brise du véhicule.

Ne pourront plus circuler dans la ZFE-m :

  • En septembre 2021 : les fourgonnettes, fourgons et poids lourds vignette Crit’air 5 et non classés
  • En 2022 : les mêmes véhicules utilitaires et les poids lourds certifiés Crit’air 4
  • En 2023 : les véhicules légers et les deux roues, certifiés Crit’air 4, 5 et non-classés
  • En 2024 : les véhicules légers, les deux roues, les véhicules utilitaires et les poids lourds jusqu’au Crit’air 3
    A cette date, seuls les véhicules certifiés Crit’air 2, 1 et véhicules électriques ou à hydrogène, seront autorisés à circuler à l’intérieur de la zone.

Credit photo : www.toulouse-metropole.fr/missions/environnement/qualite-de-l-air/zfem

 Comment se procurer la petite vignette ronde ?

Vous pouvez la commander à partir des informations figurant sur le certificat :

Le certificat vous est ensuite envoyé par voie postale à l’adresse figurant sur votre certificat d’immatriculation.

Combien coûte le certificat ?

Pour un envoi en France, son prix est fixé à 3,11 € auxquels s’ajoutent les frais d’affranchissement soit au total 3,67 €.

Quelles sont les sanctions ?

Se déplacer avec un véhicule non autorisé ou sans certificat qualité de l’air, en Zone à faibles émissions mobilité ou lors des pics de pollution dans les zones en circulation différenciée, est passible d’une contravention de 3ème classe pour les véhicules légers (soit 68 € d’amende simple) et de 4ème classe pour les poids lourds (soit 135 € d’amende simple).

 Pour en savoir plus :  www.ecologie.gouv.fr/certificats-qualite-lair-critair

 

Partager avec vos amis