Interview de Sandrine Sigal, 1ère adjointe

 Le CCAS fait face à une situation inédite…

28 avril 2020 / Interview

Sandrine Sigal, vice-présidente du CCAS et 1ère adjointe, est en première ligne avec son équipe au service des administrés pour répondre aux urgences du terrain. Et si l’élue avoue que la situation actuelle est totalement inédite, elle ne manque pas d’enthousiasme face à l’élan de solidarité initié par la ville, le CCAS et les estrétefontains.

Comment se fait actuellement la gestion de cette crise sanitaire ?

Le CCAS s’est très vite organisé. Une personne est dans les bureaux tous les jours de 10h à 16h et les autres en télétravail. Cette organisation permet d’assurer la continuité du service avec l’aide des bénévoles et de la Croix Rouge qui maintient l’épicerie sociale ouverte pour les familles en difficulté.

La peur d’attraper le coronavirus fragilise aussi ceux qui étaient jusqu’à présent autonomes…

Beaucoup de personnes inconnues du CCAS font appel à nos services pour être prise en charge car elles ne sortent plus de chez elles.

Le CCAS avec la mairie a rapidement mis en place une série de mesures pour aider les plus fragiles à affronter cette pandémie…

Nous avions déjà une liste de personnes fragiles et isolées sur la commune que nous suivons lors du Plan Canicule. Elle s’est allongée au début du confinement car à partir de 65 ans, certaines personnes ne vont plus faire leurs courses ou les familles ne peuvent plus se déplacer. Le portage des courses à domicile est l’une des principales actions mises en place dès le départ, avec un appel à bénévole et une coordination pour chaque demande par le CCAS.

Malgré le confinement, le CCAS reste présent et maintien le lien social avec l’aide de bénévoles…

Chaque semaine, les personnes référencées au CCAS sont contactées deux fois pour vérifier si tout va bien. Lors de ces contacts, nous avons vite ressenti qu’elles avaient besoin de retrouver du lien social. Le seul moyen aujourd’hui d’y parvenir est le téléphone. Nous avons donc mis en place une organisation avec des bénévoles qui les contactent de chez eux pour discuter.

Quelles sont les urgences en lien avec le coronavirus ?

Nous avons fait un appel à des couturières bénévoles pour fabriquer des masques. Ils sont destinés aux personnes les plus fragiles.

Photo : Sandrine Sigal, vice-présidente du CCAS et 1ère adjointe gère les urgences avec le maire et son équipe.

Partager avec vos amis